Hail to Robot Chicken

En fouillant un peu dans ce grand bordel qu’est le net, on tombe parfois sur des choses incroyables, dont on ne soupçonnait même pas l’existence… Et voilà quelque temps, je suis tombé sur « Robot Chicken » ! Alors non, ce n’est absolument pas un jouet, ni un bouquin de S.F. et encore moins une recette de cuisine, mais une série!
Hail to Robot Chicken dans TV robot_chicken_277_1280

Le concept : Environ 12 minutes par épisode, une série de petites scènes allant du gag de 3 secondes au sketch un peu plu long, tout ça avec des jouets (GI Joe ou Barbie) ou de la pâte à modeler. Les idées semblent tout droit sorties de lors de ces soirées bien arrosées entre potes, où vous vous mettez à imaginer tout et n’importe quoi du style: « et si Mario rencontrait l’univers de GTA » ou encore « que se passe t-il dans une PokéBall? ». Ça peut sembler un peu abstrait comme ça, je l’avoue…

La personne derrière un tel concept ? Il s’agit de Seth Green! Vous savez le petit rouquin/werewolf dans BUFFY … Voilà vous tenez le coupable des 4 saisons de ROBOT CHICKEN, dont la dernière vient tout juste de commencer aux States sur Cartoon Network. Avec son animation vraiment gérée et ses gags toutes les 3 secondes, cette série devient vite addictive et ultra-jouissive, vu qu’elle touche à tout (people, culture US, ciné, TV, BD, Histoire et j’en passe) dans le but de le pervertir… C’est fabuleux, je vous le dis…

Image de prévisualisation YouTube

0 commentaires à “Hail to Robot Chicken”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Quel est votre avis?

Quel est votre sentiment par rapport à Dragon Ball Evolution ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
décembre 2008
L Ma Me J V S D
    jan »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Pages

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


petit prince |
Liberté d'expression. |
Ambel house |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | michel fugain le blog
| Les Barthais de l'Adour
| pour un monde meilleur